• cressi
  • aqualung
  • hollis
  • mares
  • beuchat
  • OCEANIC
  • SCUPA
  • SEAC SUB
stop mérou
http://www.plongeur-dz.com/site/components/com_adsmanager/images/default.gifAilerss

L'aile, comparable à une voile, fournit la traction nécessaire au déplacement. Les ailes habituelles ont surface à plat de généralement 10 m², entre 5 m² pour les conditions de vent fort et jusqu'à 20 m² pour les vents légers - leur surface projetée est plus faible. Deux grands types d'ailes sont utilisés :

  • les ailes à boudins gonflables issues du brevet déposé par les frères Legaignoux en 1984 : une structure est gonflée à l'aide d'une pompe, qui maintient le profil de l'aile et lui permet de redécoller de l'eau ; il en existe deux principaux types avec des hybrides entre elles :
    • en forme d'arche (ou C-shape) : le bord d'attaque en demi-cercle est tenu à ses deux extrémités par les lignes avant. Elles sont surtout utilisées pour le wakestyle par des pratiquants expérimentés , elles conservent de la puissance même barre choquée.
    • les ailes dont leur bord d'attaque est maintenu par un bridage (SLE, supported leading edge) (ailes plates, delta). Il est possible de plus varier leur angle d'attaque, et elles offrent donc une plage de vent plus importante, en plus de bénéficier d'un redécollage facilité : elles sont plus accessibles pour les débutants mais restent performantes pour la plupart des pratiques et sont les plus utilisées.
  • aile à caissons, profils souples issus du parapente : les caissons de l'aile sont gonflés par le vent relatif. Sans gonflage, elles sont plus rapides à gréer et ayant une surface projetée plus importante, elles sont plus petites à traction équivalente. Davantage utilisées pour la traction terrestre, il y a des ailes à caissons marines permettant le redécollage sur l'eau avec des clapets (caissons fermés) ou sont des twin skin qui se gonflent grâce à une fermeture qui laisse entrer l'air.
Trier par
Pas d'annonces
Logiciel de petites annonces powered by Juloa.com