• cressi
  • aqualung
  • hollis
  • mares
  • beuchat
  • OCEANIC
  • SCUPA
  • SEAC SUB
stop mérou
mardi, 13 novembre 2012 13:00

Le barotraumatisme de l'oreille

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le barotraumatisme de l'oreille

Le barotraumatisme des oreilles est un des premiers barotraumatismes auquel est confronté le plongeur débutant. Il est lié à la différence de pression entre l’oreille interne et à la pression extérieure consécutivement à la descente ou à la remontée.

 

Symptômes

 

Le barotraumatisme des oreilles apparait à la descente mais aussi il peut apparaître à la remontée. En effet, la variation de profondeur produit une variation de pression extérieure qui déforme le tympan en absence de rééquilibrage de la pression interne de l’oreille. Il se manifeste par une gène ou une douleur au niveau de l’oreille.

En absence de rééquilibrage, cela peut aller jusqu’à la rupture du tympan,  de très vives douleurs et à une perte de l’équilibre, voir une syncope.

Conduite à tenir

A la descente, la pression extérieure augmente,  le plongeur doit alors pratiquer une manœuvre de rééquilibrage des pressions appelée vasalva.  En pinçant le nez et en soufflant, cela provoque l’ouverture de la trompe d’Eustache et le rétablissement de la pression interne de l’oreille. D’autres arrivent avec à équilibrer les pressions simplement avec la simulation d’un bâillement.

Si la douleur persiste à la descente, il ne faut pas insister et remettre la plongée à une prochaine fois.

A la remontée, c’est le phénomène inverse qui se produit. Mais c’est la pression interne qui augmente et qui appuie sur la trompe d’Eustache provoquant son ouverture sans manœuvre active. Si des douleurs apparaissent néanmoins, il est nécessaire  de redescendre de quelques mètres et remonter en pratiquant quelques mouvements de la mâchoire pour aider à cette ouverture.

Prévention

Pour toutes ces raisons, il ne faut pas plonger enrhumé, les voies ORL n’étant pas correctement dégagées.

Lu 4253 fois