• cressi
  • aqualung
  • hollis
  • mares
  • beuchat
  • OCEANIC
  • SCUPA
  • SEAC SUB
stop mérou
vendredi, 04 janvier 2013 19:00

avez vous des problèmes de tympans ?

Écrit par  EDK
Évaluer cet élément
(0 Votes)
barotraumatismes
 

Une des principales causes d'arrêt et de contre indication à la plongée en apnée sont de loin les atteintes ou complications de l'oreille interne. Tout commence souvent par un forçage de compensation sur les tympans, un mauvais équilibrage comme on dit dans le jargon des plongeurs ; une sinusite, une rhinopharyngite, tout simplement un rhume dont la multiplication à terme conduit à une perte de l'audition sensible. Les vieux plongeurs ont souvent des problèmes d'audition, c'est bien connu.

 

Quels sont les symptômes annonciateurs de ces barotraumatismes ?

 
  • Douleur anormale à une ou deux oreilles
  • Impression qu'il reste de l'eau au fond de l'oreille
  • Sensation de froid sur le tympan
  • Sensation d'oreille bouchée
  • Acouphènes (bourdonnements, sifflements)
  • Saignement du conduit auditif
  • Impression de vertige

Que faire si ces symptômes persistent ?

Le plus sage est de consulter un médecin généraliste pour avis, votre médecin de la plongée ou votre O.R.L habituel le plus rapidement possible pour un diagnostic. Si ce n'est pas possible, et en attendant vous pouvez prendre un anti inflammatoire (voie orale) et du paracétamol 500 (pas plus de 2 g par jour, soit 6 gélules ou comprimés). Et dans tous les cas arrêter de plonger quelques jours.
Les chasseurs ne sont pas tous logés à la même enseigne. Certains ne connaîtront jamais d'ennuis d'autres les auront à répétition et apprendront à les gérer jusqu'à les éviter.
Ce qu'il ne faut jamais faire c'est s'administrer n'importe quoi sans savoir. Par exemple des gouttes auriculaires sans avis médical. Les conséquences peuvent être plus graves que le barotraumatisme lui même. On ne soigne pas de la même façon une otite externe qu'une déchirure du tympan.

Comment se préserver ?

  • S'astreindre à une visite annuelle en début de saison chez son O.R.L, si possible spécialiste de la plongée ou plongeur lui même. Un médecin, O.R.L de surcroît, qui ne connaît pas la plongée, risque de faire un diagnostic approximatif !
  • S'interdire de plonger lorsqu'on est enrhumé, interrompre les plongées si ça ne passe pas. Se moucher, dégager le conduit nasal (rinçage de nez), avant la plongée.
  • S'entraîner à la béance tubaire volontaire lorsque vos organes le permettent, c'est plus naturel donc moins traumatisant pour les tympans.
  • Compenser plusieurs fois s'il le faut dans les premiers mètres sans attendre le signal de la douleur
  • Ne jamais forcer lorsque ça ne passe pas à la descente, remonter pour tenter de rééquilibrer.
  • Ne jamais compenser à la remontée même lorsque la douleur se fait insistante, vous aggraveriez le problème. C'est probablement des secrétions qui encombrent les sinus ou des muqueuses enflammées par les plongées successives, voire la chaleur du soleil sur le nez
Lu 2135 fois Dernière modification le vendredi, 07 février 2014 14:18