detendeur manometre plongee

detendeur manometre plongee
Alger
16 000.00 dz

airmlnvpfbb

noimage
Alger

bouira .M'Chedallah

bouira .M'Chedallah
Tipaza
5.00 dz
  • cressi
  • aqualung
  • hollis
  • mares
  • beuchat
  • OCEANIC
  • SCUPA
  • SEAC SUB
stop mérou
vendredi, 04 janvier 2013 19:24

choisir sa combinaison de chasse

Écrit par  EDK.chasse sous marine;com
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Quels sont les critères à retenir pour l’achat de votre seconde peau ?

Sachez que votre combinaison en néoprène n’est pas tout à fait un produit standardisé. Le choix de la matière première, la coupe et la finition feront une bonne combinaison ou une combinaison ordinaire. A vous ensuite de faire le bon choix en fonction de votre budget, de l’utilisation qui en sera faite et de vos désirs.

 

Les symptômes d'une combinaison qui a vécu ?

On dit qu’elle s’est écrasée, qu’elle a perdu sa souplesse ou qu’elle est devenue raide comme du carton, qu’elle n’est plus étanche, que la doublure se décolle ou que les coutures ne tiennent plus. Une combinaison ne souffre jamais de tous ces maux à la fois. C’est généralement l’un ou l’autre de ces problèmes qui se révèle à l’usage. Mais si vous entendez l’une de ces critiques à l’égard d’un vêtement venant d’être récemment acheté, c’est sans hésitation de la camelote. L’heureux propriétaire à certainement cru faire une affaire lors de l’achat, mais regrette déjà de ne pas avoir choisi une marque de notoriété. Comme le vante la publicité, les marques méritent (presque toujours) votre confiance.

 

Acheter une marque, c’est acheter une garantie. Mais en dehors des produits de marque répondant à des contraintes industrielles existent des produits "d’artisan" méritant aussi votre confiance. Ils savent adapter leurs produits à nos exigences, ce qui n’est pas rien.

Combinaison standard ou sur mesures ?

Ne tournons pas autour du pot. Le chasseur et l'apnéiste exigeants et qui ont plus qu'une pratique occasionnelle se tournent vite vers la confection sur mesures. Ce n'est pas un hasard. Lorsque l'on passe plusieurs heures dans l'eau par semaine, les petits défauts d'une combinaison "industrielle" deviennent vite insupportables. Chasseurs et apnéistes désirent des combinaisons plus spécialisées. Sans parler des petites personnes, bien en chair ou grandes et minces et vice-versa. Les combinaisons standard proposées sur le marché ne sont pas vraiment adaptées parce que beaucoup d’entre-nous ne sont pas exactement au gabarit moyen. Notamment au niveau des bras et des jambes, et malgré l’élasticité du néoprène il faut reconnaître que la notion de confort est oubliée. C'est pourquoi l’étape de prise des mensurations est importante. Une vingtaine de mesures soigneusement prises est nécessaire. L'artisan conserve votre patron en atelier pour des coupes ultérieures si besoin.

La coupe est déterminante pour le confort du vêtement

Pour faire une super combinaison de chasse ou d’apnée, il y a une foule de détails d’importance à prendre en compte. Il faut préformer les parties a assembler dans le sens des tractions pour éviter toutes tensions inutiles sur les coutures. Il faut tenir compte du sens de la trame du jersey, il y a un sens plus élastique à l’étirement. Il faut respecter les galbes du corps. La découpe est faite aux ciseaux à main et le collage est fait bord à bord avec une colle 2 composants. C'est une étape délicate, très minutieuse, donc longue et coûteuse dans le processus de fabrication. Elle exige un bon savoir-faire. Il faut éviter les collages et les coutures sur les épaules, sous les aisselles, aux jarrets. La couture est relativement plus aisée, mais exige le respect de certaines règles pour obtenir un produit fini de bonne qualité. Par exemple coudre le plus près possible de la doublure jersey ou lycra pour une question d’étanchéité. Autant de détails à respecter pour obtenir une coupe réellement anatomique et un produit irréprochable.

Des finitions soignées et des prix compétitifs [suite]

Outre les coupes, les collages et les coutures particulièrement soignées, l'artisan propose des finitions personnalisées. Chacun peut choisir de personnaliser sa combinaison. La pissette ou bec de canard. Pourquoi macérer dans son urine alors qu’une simple pissette suffirait à nous rendre plus hygiénique ? Elle évite les allergies, les irritations, les odeurs nauséabondes et les otites à répétition. Elle apporte un plus pour le confort en évitant à l’urine de refroidir sur le corps. Les renforts de poitrine, genoux et coudes rallongent la durée de vie de votre combinaison. C'est avec ou sans supplément de prix selon les artisans. Il vous proposera des gants et des chaussons sur le même principe. Et pour le même prix vous avez en plus un réel service après-vente: la garantie, les réparations et les conseils d’entretien gratuits.

Que cela ne vous dispense pas d'en prendre soin : la rincer, éviter de la faire sécher au soleil. On peut la passer de temps en temps à la machine à laver (programme laine à 30°). Ca lui redonne des couleurs et de la souplesse. Il faut la stocker sur un cintre plastique large aux épaules, loin de la chaleur.

Des vêtements adaptés à chaque usage

La combi lisse/refendu donne le meilleur hydrodynamisme, plus de souplesse et de chaleur car le néoprène est plus léger et offre la meilleure isolation que l’on puisse trouver. Il est idéal pour la chasse à la coulée, l’agachon et pour les apnéistes qui recherchent une grande aisance de mouvements et une parfaite isothermie.

Pour la chasse à trou je préconise la combi lycra/refendu plus résistante à l’agression des roches. Le lycra extérieur est plus souple mais aussi plus résistant que le jersey mais il semble se décoller plus facilement au soleil.

 

Lu 1759 fois Dernière modification le vendredi, 07 février 2014 14:16
Plus dans cette catégorie : « aquacité