• cressi
  • aqualung
  • hollis
  • mares
  • beuchat
  • OCEANIC
  • SCUPA
  • SEAC SUB
stop mérou

Trucs & astuces

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share
Imprimer

Entrainement

Même si c'est moins drôle, pendant vos entraînements, nagez pour améliorer votre palmage et votre résistance à l'effort. Afin d'améliorer votre aisance dans l'eau, pratiquez l'apnée, sous surveillance.

 

 

Utiliser son matériel en toute sécurité

Vous devez connaître le caisson le plus proche de votre site de plongée. Evitez de porter votre couteau à la cheville, il sera inaccessible le jour où vous en aurez vraiment besoin, quand vous serez coincé dans un filet par exemple.

Mieux se nourrir, mieux s'hydrater

Consommez des sucres lents avant les plongées qui demandent un effort physique : pâtes, riz. La veille au soir est idéale car la digestion sera terminée et la charge énergétique sera maximum pour les plongées du lendemain. Evitez les aliments lourds à digérer : choucroute, cassoulet… Par temps de froid, la digestion est ralentie et le neoprène qui enserre le néoprène qui enserre le plongeur favorise le reflux des aliments.

Eviter les problèmes d'oreilles

Pour ménager vos tympans, évitez les mises à l'eau brutales qui donnent des coups de boutoirs aux tympans. Glissez-vous lentement du Zodiac, ou descendez à l'échelle. Moins vous vous mettez de produits dans les oreilles, mieux elles fonctionnent. Evitez les cotons-tiges. En pays chauds, ils garantissent presque à coup sûr l'apparition d'otite externe.
Suis-je en forme pour plonger ?
Après la soirée d'hier, est-il raisonnable de plonger ce matin ? Alcool, manque de sommeil et autres excès demandent une journée de remise en forme. Donc sans plongée.

Imprimer