• cressi
  • aqualung
  • hollis
  • mares
  • beuchat
  • OCEANIC
  • SCUPA
  • SEAC SUB
stop mérou

Les barotraumatismes

Note utilisateur:  / 3
MauvaisTrès bien 
Share
Imprimer

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes sont des accidents de plongée liés à la variation du volume d’air due à la variation de la pression en fonction de la profondeur (Loi de Mariotte).

En surface, la pression est égale à la pression atmosphérique soit un bar. Ensuite cette pression augmente de un bar tous les dix mètres.

  • En surface : 1 bar, c'est la pression atmosphérique
  • A 10 mètres : 2 bars, soit une variation de 2 fois depuis la surface
  • A 20 mètres : 3 bars, soit une variation de 1,5 fois depuis 10 mètres
  • A 30 mètres : 4 bars, soit une variation de 1,33 fois depuis 20 mètres
  • A 40 mètres : 5 bars, soit une variation de 1,25 fois depuis 30 mètres
  • A 50 mètres : 6 bars, soit une variation de 1,2 fois depuis 40 mètres

Toutes les cavités contenant de l’air et plus largement du gaz subissent ce phénomène. Ce n’est pas le cas pour les liquides ou les solides. Pour éviter tout risque de dépression ou de surpression dans ces cavités, le gaz qui y est contenu doit être à la pression que la pression ambiante. Un déséquilibre de ces pressions cause un barotraumatisme.

  • Le placage de masque
  • Le barotraumatisme des sinus
  • Le barotraumatisme de l'oreille
  • Le barotraumatisme des dents
  • Le barotraumatisme des intestins
  • La surpression pulmonaire
Imprimer